An unpublished review of one of the biggest 2011 releases so far – for Trax Magazine (French only)

Virgo FourResurection 5XLP Rush Hour
Lorsque l’on cause Chicago House, on pense spontanément à DJ Pierre, Larry Heard, Farley “Jackmaster” Funk et quelques autres noms établis. Mais si on insiste bien, d’autres pistes moins balisées tel que Lidell Townsell, Tyree Cooper ou Rodney Baker résonnent peut-être encore plus profondément, trésors cachés révélateurs d’un age d’or éclipsé par les têtes d’affiches galvaudées. Virgo Four fait assurément partie de cette catégorie tant leurs quatre maxis parus entre 1989 et 92 ont marqué leur époque. « Ride » ou « In A Vision » demeurent des classiques imparables et indémodables qui font partie de ce club restreint de tracks définissant le son Chicago, mélodique, chaloupé et futuriste. Vingt ans plus tard, la house entre dans l’ère classique, avec son lot de rééditions et d’inédits tel le rock en son temps. Resurection, c’est trente morceaux totalement inédits sélectionnés parmi les dizaines de cassettes démos datant de 1984 à 90, superbement remasterisés par Thomas P. Heckmann, et c’est clairement LA grosse sortie de ce début d’année. Si peu de morceaux atteignent la grâce des précédentes sorties, rien ne semble ici figurer par hasard : du simple tool à la chanson, tout est pertinent, puissant, mais surtout encore évocateur. Un pur objet d’émerveillement et de méditation.
Christian BERNARD-CEDERVALL

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: